Jour 19

J’avais prévu de rentrer sur Tokyo la veille mais vu qu’on m’a proposé un hébergement pour la nuit sur Nagoya, j’ai décidé de rester sur place et de prendre mon train tranquillement le lendemain. Ouais c’est cool les amis, ouais c’est cool le JR PASS.

jour19_0

Au réveil, direction le café Komeda comme hier pour cette fois-ci goûter à leur fameux dessert shironowaru. Une sorte de galette accompagnée d’une glace et d’un sirop. C’est super bon et super sucré, la taille “mini” suffit à bien se faire plaisir (la taille normale étant presque deux fois plus grande à priori).

jour19_1

Pour l’après-midi, pas grand chose à signaler, si ce n’est qu’une séance de sport, du saignement de nez et de la balade dans des galeries commerciales. Ok, ça paraît super court et banal vu comme ça, mais ce sont ces moments de vie de tous les jours qui font que au final, je me suis suis senti super bien à Nagoya et que j’ai passé un agréable séjour.

Avant de partir ce soir, dîner dans un restaurant pour goûter à un ragoût au miso. C’est bon, le riz est à volonté, je suis bien parti pour dormir comme une crotte dans le train. Et comme prévu, assis dans le train, je dors jusqu’à Tokyo.

jour19_2

De retour à mon appartement, je suis sur mes gardes. Ça fait maintenant presque 20 jours que je n’ai fais aucune rencontre (comprendre avec des cafards). Avant de venir, j’ai demandé au propriétaire de bomber les lieux et ça a été bien efficace on dirait (pour ceux qui ne le savent pas, en été au Japon , les cafards et les insectes sont très présents dans de nombreuses régions). Comme d’habitude, je dois aller jusqu’au centre de la pièce pour allumer la lumière. Jusque là, je suis dans le noir ; si il y a un monstre ou une invasion d’insectes, je ne le verrai pas.

Toujours avec un peu de stress donc, j’allume la lumière. Je jette un regard rapide autour de moi, sur les endroits stratégiques, RAS. Ok c’est bon, et si j’allais vers ma table mainten…

SCHRAAAAAAAAAAAAAAAAK

Je viens de marcher sur un truc.

Ça a fait comme une chips.

Je soulève mon pieds.

Il y a un truc énorme en dessous.

Je crois que c’est un cafard.

J’ai envie de vomir.

Advertisements

2 thoughts on “Jour 19

  1. シロノワル* : blanc (la crème) et noir (le gâteau). J’en avais mangé, heureusement qu’il humidifie la sorte de galette avec du sirop d’érable sinon ce serait trop sec. Mais c’était pas mauvais, j’avoue. D’ailleurs, Komeda (et les cafés comme ça), c’est une spécialité de Nagoya, comme les SKE :p.

    • Merci pour l’explication. Pour la galette, à chaque fois que je mettais un peu de glace dessus et du sirop du coup je ne me suis pas du tout rendu compte que ça pouvait être trop sec.

      Vive Nagoya o/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s