Voyage Japon 2012 : Fin

Voilà, je veux bien faire mon rigolo de temps en temps mais je suis forcé de constater que je suis bien revenu à la non-vie en France. Pour ceux que ça intéresse, j’ai fini de mettre à jour les pages d’informations concernant ce voyage.

Il m’est des fois arrivé de me demander si les visiteurs avaient vu qu’il y avait un menu déroulant…

  • Argent : contrairement à l’année dernière, cette fois-ci je suis resté une semaine en plus. Pourtant, j’arrive à un total inférieur à 3000 euros, soit plus de 300 euros de dépensés en moins que l’année dernière. Les causes : le prix de l’avion (pris avec escale, c’est validé), les transports (pas de JR Pass) et les achats (bien plus raisonnables et optimisés quand on commence à connaître). Pour le logement, j’étais seul cette année du coup pas le choix, ça a couté cher. J’espère pouvoir améliorer ça la prochaine fois, même si je ne suis pas prêt de dire au revoir au confort d’un studio privatif. Aussi, j’aimerai bien reprendre un JR Pass pour une semaine (c’est trop frustrant de ne pas pouvoir aller faire un tour dans les villes à côté).
  • Artistes : et oui je continue à faire cette page cette année, dans l’espoir infime que ça puisse permettre à certains de découvrir de nouvelles choses. À l’image de mes dépenses, les artistes que je suis allé voir ont eux aussi été plutôt bien “ciblés”. Par exemple, lors de concerts de plusieurs heures, je ne vais plus que aux horaires des groupes qui m’intéressent quand je n’ai pas trop le temps ou le courage. Concernant ceux-ci, pas de grandes surprises, mais beaucoup de bonheur.
  • Programme : j’appréhendais beaucoup le fait de rester à Tokyo uniquement durant ce voyage. Fort heureusement, grâce aux rencontres que j’ai fais et aux personnes qui m’ont accompagné durant celui-ci, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. En le regardant de loin, je me dis que ce “voyage concert” peut faire peur à certains, ou alors peut paraître nul. Je n’ai pas grand chose à dire concernant cela à part que je suis jeune et que je profite bien de ma vie, ne vous inquiétez pas pour ça. Le temps des escapades à la montagne ou autre environnement plus typique pour un “voyage à l’autre bout du monde” viendra bien un jour ou l’autre…

Et maintenant quelques lignes pour enfin clôturer ce voyage de calvaires et de malheurs que j’ai eu : je pense que la chose que je regrette le plus est d’avoir un peu fait mon radin sur certains achats ou sur de la nourriture. Je regrette aussi de n’avoir pas plus bossé la langue japonaise, mais cela ne m’a pas gêné du tout pour tous les déplacements ou toutes les rencontres que j’ai fait (oui, au bout d’un an de glande, j’ai quand même réussi à monter mon niveau). À ce propos, c’est facile à dire mais je vous invite à rencontrer des gens. Pas parce que ça vous ouvre des portes et que ça vous sauve la vie, mais parce que vous profiterez de votre voyage différemment (surtout si vous êtes seul). Sur ce point là, je suis assez satisfait.

Plus en général, je suis content de continuer ce blog. J’ai eu la chance d’avoir un nouvel appareil photo (SONY NEX-5) pour ce voyage, j’espère que vous l’avez remarqué (ou pas). J’ai encore pas mal d’idées pour la suite, mais j’attends surtout les vôtres. En tout cas, merci de m’avoir suivi et d’avoir vérifié que j’étais toujours en vie et pas au fond d’une prison radioactive du Japon.

PS : j’ai bien survécu aux climatisations de l’extrême cette fois-ci. Sauf au dernier jour. Et j’ai perdu une oreille dans l’avion, comme d’habitude.

Advertisements

Jour 22

Ce matin, c’est la fête chez moi. Un staff de Bamboo House passe à 10 heures pour faire le check out, moi évidement je viens juste de me réveiller. Ensuite, on frappe à ma porte, je vais voir, j’ouvre et là je vois des gens en file indienne. Le premier, c’est pour que je paye la facture d’eau. Le deuxième, c’est pour payer l’électricité. Et le dernier le gaz. Ok ça marche, poussez pas, il y en aura pour tout le monde. C’était assez comique comme scène à voir.

jour22_0

Je suis maintenant à l’aéroport de Haneda, je dépose mon sac et fais mon check-in. Et vu que je n’ai pas mangé encore, j’ai trop la dalle, ça tombe bien il y a un coin magasins et restaurants.

Continue reading

Jour 21

Ce matin, ménage dans ma chambre et rangement de sac. Je traine, je ne suis pas super en forme. Il est déjà 15 heures, j’hésite entre deux choses : aller voir la Tokyo Sky Tree (qui a été achevée depuis l’année dernière) ou alors aller réclamer un cadeau au Evangelion Store de Harajuku.

C’est vers cette deuxième option que je me tourne, par flemme mais aussi parce que j’ai envie de savoir à quoi sert le ticket que j’ai eu à Japan Expo.

Continue reading

Jour 20

Aujourd’hui, début de semaine, rien de spécial de prévu niveau événements. Direction Nakano donc, histoire de faire un tour pour voir si on peut alléger notre porte feuille un peu plus.

Je montre donc les quelques boutiques intéressantes à mon camarade qui n’était jamais venu ici encore. Avec de la chance, il arrive à trouver ce qui lui manquait pour sa collection de CD de Ebichu.

Continue reading

Jour 19

Aujourd’hui, direction Koenji pour une journée plutôt chargée. En effet, je vais voir Feam deux fois, ce qui fait que je vais à deux concerts de presque 4 heures chacun. En général, c’est l’occasion de découvrir de nouveaux groupes, en pratique, je préfère seulement viser les horaires des groupes que je veux voir. Le reste du temps, je sors de la salle ou alors je trouve un coin pour dormir.

Il est encore tôt, j’esquive de peu une pluie torrentielle avant d’arriver enfin à la salle de concert, le KOENJI HIGH. Il y a déjà du monde devant et dedans, le premier concert a déjà commencé.

Continue reading

Jour 18

Mes amis sont déjà levés et partis pour Ikebukuro, moi je me lève plus tard, je n’ai pas envie d’un ticket pour être devant la scène. Aujourd’hui, mini concert des Ebichu dans un centre commercial, le Sunshine City.

jour18_0

La scène est en fait une “place”, laquelle est visible de 4 étages différents. Je n’arrive pas super tôt, du coup les bons points de vue sont déjà pris, c’est pas grave, je suis au troisième étage avec un camarade.

Continue reading