Jour 26

Hey ! Aujourd'hui j'ai décidé d'aller à Hiroshima parce que j'en ai envie (et aussi parce ce que je ne vais plus à Fukuoka finalement). Vu que c'est sur un coup de tête, en arrivant je pars en quête de trouver un hôtel pour la nuit. Il fait chaud, plus qu'à Tokyo ou Nagoya. Et donc, après avoir rendu visite à 10 hôtels, tous complets, avec mes 10 kilos de sacs ça commence à être tendu. Je pense alors aux fameux "capsule hotel" faits pour dépanner dans ce genre de situation et effectivement, j'en trouve un facilement.

Hey ! Aujourd’hui j’ai décidé d’aller à Hiroshima parce que j’en ai envie (et aussi parce ce que je ne vais plus à Fukuoka finalement). Vu que c’est sur un coup de tête, en arrivant je pars en quête de trouver un hôtel pour la nuit. Il fait chaud, plus qu’à Tokyo ou Nagoya. Et donc, après avoir rendu visite à 10 hôtels, tous complets, avec mes 10 kilos de sacs ça commence à être tendu. Je pense alors aux fameux “capsule hotel” faits pour dépanner dans ce genre de situation et effectivement, j’en trouve un facilement.

Continue reading

Jour 25

Pas grand chose de spécial de prévu aujourd'hui, je voulais voir quelques connaissances à Nagoya mais malheureusement ça ne pourra pas se faire (mais quelle idée ils ont de travailler sérieux !). Je mets donc mon réveil pour 11 heures. Sauf qu'à 10 heures, le téléphone de ma chambre sonne. Je n'ai pas commandé de masseuse. Je n'attends personne. Je n'ai rien fait de mal, la police n'a pas de raison valable de venir me voir. Moshi moshi? Ah, le ménage de chambre journalier.

Pas grand chose de spécial de prévu aujourd’hui, je voulais voir quelques connaissances à Nagoya mais malheureusement ça ne pourra pas se faire (mais quelle idée ils ont de travailler sérieux !). Je mets donc mon réveil pour 11 heures. Sauf qu’à 10 heures, le téléphone de ma chambre sonne. Je n’ai pas commandé de masseuse. Je n’attends personne. Je n’ai rien fait de mal, la police n’a pas de raison valable de venir me voir. Moshi moshi? Ah, le ménage de chambre journalier.

Continue reading

Jour 24

Levé à 6 heures du matin, direction la gare de Tokyo pour prendre le Shinkansen et aller à Nagoya, premier passage d'une mini expédition de 4 jours. Il pleut un peu et fait donc super humide. À mon arrivée, je trouve un hôtel mais malheureusement le check-in ne se fait qu'à 16 heures. Je dépose alors mes bagages et part (à quelques mètres à pieds) pour les deux concerts d'aujourd'hui.

Levé à 6 heures du matin, direction la gare de Tokyo pour prendre le Shinkansen et aller à Nagoya, premier passage d’une mini expédition de 4 jours. Il pleut un peu et fait donc super humide. À mon arrivée, je trouve un hôtel mais malheureusement le check-in ne se fait qu’à 16 heures. Je dépose alors mes bagages et part (à quelques mètres à pieds) pour les deux concerts d’aujourd’hui.

Continue reading

Jour 23

Aujourd'hui, dernier event des Shizukaze & Kizuna de la semaine me concernant. Et pour ce dernier jour, je vais aller d'excès de confiance en excès de confiance. Première chose, vu que je suis rentré ce matin, je me laisse dormir jusqu'à midi. Jusque là, ça va. Ensuite je traine sur Internet, va à la laverie, oublie mon argent, repars chez moi, repars à la laverie, repars chez moi attendre et repars encore une fois pour récupérer ma lessive. Le temps passe et dans ma tête ça fait ding "HEY, faudrait peut-être que j'active ma carte de transport pour aller à Nagoya demain non ?". Ouais, ce serait bien. Les bureaux pour récupérer ma carte ferment tôt et... WOH PUTAIN je cours. Coup de pression, j'oublie donc mon pocket wifi chez moi en partant, j'ai envie de pleurer, tant pis.

Aujourd’hui, dernier event des Shizukaze & Kizuna de la semaine me concernant. Et pour ce dernier jour, je vais aller d’excès de confiance en excès de confiance. Première chose, vu que je suis rentré ce matin, je me laisse dormir jusqu’à midi. Jusque là, ça va. Ensuite je traine sur Internet, va à la laverie, oublie mon argent, repars chez moi, repars à la laverie, repars chez moi attendre et repars encore une fois pour récupérer ma lessive. Le temps passe et dans ma tête ça fait ding “HEY, faudrait peut-être que j’active ma carte de transport pour aller à Nagoya demain non ?”. Ouais, ce serait bien. Les bureaux pour récupérer ma carte ferment tôt et… WOH PUTAIN je cours. Coup de pression, j’oublie donc mon pocket wifi chez moi en partant, j’ai envie de pleurer, tant pis.

Continue reading

Jour 22

Midi, direction Ikebukuro pour aller déjeuner avec un ami et assister à un event des Shizukaze & Kizuna. À chaque event elles essayent de trouver une activité différente pour récompenser l'achat de CD. Cette fois-ci, ça va être une séance de pierre-feuille-ciseau à la Japonaise : quand quelqu'un gagne, il doit prendre un objet et taper sur la tête de l'autre avec. Celui en face, le perdant, doit mettre un casque sur la tête pour se protéger. Du coup il y a de la tension, de la pression et beaucoup de bonheur vu que tu joues avec ton idol préférée. Je crois que c'est l'event le plus amusant que j'ai fais jusqu'à présent.

Midi, direction Ikebukuro pour aller déjeuner avec un ami et assister à un event des Shizukaze & Kizuna. À chaque event elles essayent de trouver une activité différente pour récompenser l’achat de CD. Cette fois-ci, ça va être une séance de pierre-feuille-ciseau à la Japonaise : quand quelqu’un gagne, il doit prendre un objet et taper sur la tête de l’autre avec. Celui en face, le perdant, doit mettre un casque sur la tête pour se protéger. Du coup il y a de la tension, de la pression et beaucoup de bonheur vu que tu joues avec ton idol préférée. Je crois que c’est l’event le plus amusant que j’ai fais jusqu’à présent.

Continue reading